Bonnes pratiques, normes et certifications

Les bonnes pratiques forment souvent la base d'un cahier des charges pour la production d’un combustible durable et de qualité. Celui-ci peut, à terme, également devenir une norme qui devient alors un document de référence précisant les caractéristiques du combustible; chaque professionnel a la responsabilité de l’appliquer. La certification est une démarche volontaire du producteur de combustible pour démontrer que ce dernier est conforme à la norme. C’est “l'organisme certificateur” - un organisme indépendant - qui va mener des contrôles réguliers pour garantir la conformité à la norme.