Plaquettes

Les plaquettes forestières (issues de l’exploitation forestière, de taillis ou d’opérations de nettoyage diverses) ainsi que les plaquettes issues du broyage de co-produits de la première et seconde transformation du bois (bois de rebut propre car non souillé) ne font, en Belgique, pas encore l’objet de certification. Des bonnes pratiques ainsi que des cahiers des charges existent néanmoins auprès de divers producteurs. Une charte de production devrait voir le jour incessamment, assortie à terme d’une norme et d’une certification.